Rester sain

Rester sain

Tendre vers le zéro déchet… et rester sain d’esprit

Vous le savez maintenant : le moteur de notre virage vert, c’est l’écoanxiété d’un de nos enfants. Au départ, notre désir, c’était d’apaiser le plus possible ses angoisses. Et nous avons pris goût à ce mode de vie (presque) zéro déchet… Assez pour fonder Twiggzy et inciter les Québécois à adopter des comportements écoresponsables !

Notre approche est zéro culpabilisante !

Bien sûr, nous sommes conscients qu’acquérir de nouvelles habitudes demande temps et énergie. Ce n’est pas facile, changer ! Chez Twiggzy, nous ne cherchons pas à culpabiliser les gens. Nous voulons seulement leur offrir des options locales, saines et naturelles pour réduire leur empreinte écologique et préserver autant que possible notre planète. C’est toute !

Alors, comment rester sain dans votre démarche zéro déchet ?

Tendre vers le zéro déchet, c’est un loooong processus. Ça ne se fait pas en criant LAPIN ! Pour ne pas perdre votre santé mentale en chemin, vous devez 1. poser des gestes simples quotidiennement et 2. vous pardonner vos écarts.

C’est vrai : la pression et le stress viennent de partout aujourd’hui. Inutile d’en rajouter une couche ! Et tout revoir d’un coup constitue la meilleure façon d’échouer. Pourquoi ? Parce que la tâche vous semblera gigantesque et l’objectif, inatteignable. Bref, chaque geste – petit, moyen ou gros – compte ! L’important, c’est d’avoir du PLAISIR pendant votre transition zéro déchet.

Et cela demande, parfois, que vous vous pardonniez certains écarts de conduite. Il y a des situations où vous ne pourrez pas, pour différentes raisons, respecter vos propres règles… Et alors ? Personne n’est parfait !

La clé du succès : adoptez des comportements qui correspondent à votre réalité (besoins, budget, etc.). Ils seront plus faciles à conserver !

Quelle sera votre première étape vers le zéro déchet ?

Et si vous commenciez par remplacer progressivement vos produits pour le corps ? Au cours de la dernière année, notre famille a modifié ses habitudes de consommation. Par exemple, nous avons éliminé plusieurs articles communs de notre salle de bains : le tube de dentifrice, les bouteilles de shampooing, de revitalisant et de gel douche, les canettes de mousse à raser, les bâtons de déodorant, les houppettes de bain… Notre truc ? Quand un produit nocif pour la planète était terminé, nous le remplacions tout simplement par son équivalent écologique. Il existe, d’ailleurs, plusieurs solutions de rechange. Vous pourrez en découvrir une belle variété dans notre boutique… Je vous invite à fouiner un peu ! Vous serez agréablement surpris, c’est promis !

À bientôt,

Mélanie